Camponotus ligniperdus

Publié le par olivier



















Voilà 5 jours que ces dames sont dans leur nid, afin qu ‘elles ne s’installent pas définitivement avant travaux ! J’ai décidé hier soir de réaménager mon coin nid/fourmis.. La sortie de diapause de mes colonie m’aurais obligé à le faire alors autant installer tout le monde à sa future place maintenant et éviter de tout rebouger dans 1 mois. 
Donc quelques modifications sont arrivées, dont la disposition de la lampe pour leur nid, qui dit déplacement de celles-ci dit déplacement de la source de chaleur, déplacement de la source de chaleur, déplacement de la colonie… re CQFD. 

Plusieurs phases:

· 2 ouvrières sortent du «tas» et commencent à se balader dans le nid tout en se rapprochant de la chaleur émise par la lampe. Ce qui rapidement engendre 2/3 aller retour vers le tas et là je vois une 10 d’entre elles à la queue leu-leu qui se dirigent vers la chambre manifestement sélectionné par les 2 éclaireuses. 
· Petit tour de celle ci et retour au tas où en 5 à 6 minutes, le couvain et les récalcitrantes sont portées dans la nouvelle chambre.. 
· 6 ouvrières (dont une des 3 major) restent autour et dessus la reine pendant tout ce cirque.
· Le couvain déposé, le tas se reforme dessus et une 10 d’ouvrières reviennent jusqu’à la reine où va commencer une série de «motivation» pour lui faire bouger son gros c**. Ça commence par des titillements sur l’abdomen et de multiples trophallaxies, puis viennent quelques tirages de pattes et d’antennes.


















Ce qui manifestement lui déplait au plus haut point vu le nombre de tour sur elle-même qu’elle fait. L’énervement des ouvrières se faisant ressentir, commence un tapotage du ventre sur le sol relayer par la 15 d’ouvrières présentes autour d’elle.  (j’étais tellement absorbé avec mes filles à regarder ce spectacle, que je n’ai même pas eu la présence d’esprit de prendre l’appareil) et là on se croit dans un film …  je vois 4/5 ouvrières qui retournent dans la nouvelle chambre. Je pense qu’elles en ont marre et retourne au couvain mais que néni…. 2 reviennent avec les 2 autres major et les 3 costaudes ramènent, un peu contre son gré, sa majesté à l’entrée de la nouvelle chambre où elle se décide enfin de continuer dignement et seul sur les 4 cm qui la sépare du couvain.  C’était extraordinaire à voir et surtout très comique. Les filles étaient bouche bée.

Après tous ces efforts, distribution d’un grillon (merci les promos Anim** 3.8€ les 80) de pseudo miellat maison (miel bio + coca sans bulles pour liquéfier + nourriture en poudre de chez f**.fr + jaune d’œuf) et de lait concentré sucré liquéfié + compote dans la 2 ème mangeoire.
J’ai également rajouté dans l’ADC un petit tube rempli d’eau bouché par un coton tige en guise de tétine car j’ai remarqué que quelques ouvrières faisaient régulièrement des aller retour dans la chambre humide pour boire sur la vitre la condensation qui s’y formait.

comptage :
œufs 40
larves 12/15
cocon 1
imago 0
ouvrières 54 de toutes tailles
média 3
major 0


major ou média???? d'aprés VAL il sagirais d'une média

 

Publié dans Camponotus ligniperdus

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article