Camponotus ligniperdus

Publié le par olivier

 

Un petit point sur la colonie avec 2 faits très troublants:

Une média et 2 ouvrières mortes... circonstances de ce drame, une bataille entre ouvrières. (1 média et 3 ouvrières) la rescapé avec une patte et une demi antenne en moins


Une des ouvrières qui passe son temps a faire des aller et retour dans l'ADC est comme à son habitude rentrée dans le nid du pseudo miéla jusqu'aux antennes et à commencé sa distribution. Arrivé d'une des 3 média qui commence a recevoir sa trophallaxie et qui tout à coup prend l'ouvrière dans ses mandibules et commence a essayer de la dévorer.
Celle ci prise de panique commence à taper violemment le sol avec son abdomen ce qui à pour résultat l'arrivée de 3 ouvrières qui se jettent immédiatement sur la média. Le tout s'est passé en 2/3 minutes, résultat 2 ouvrières et 1 média au tapis. Fait étrange la média à été dévoré par ses soeurs mais par contre les 2 ouvrières ont été déposé dans une chambre??? C'est la première fois que je vois du cannibalisme dans un élevage. Je n'arrive pas à comprendre le coût de speed de la média!

2eme fait étrange la colonie à déplacé tout le couvain dans la pièce humide et sous le socle de la lampe de bureau qui avait été posé à l'extrémité du nid suite au déménagement des nids pour réaménager le bureau en vue de la sortie prochaines des colonies de diapause.
Les campos sont des fourmis qui n'apprécie pas particulièrement un taux d'hygrométrie élevé mais ont manifestement pas peur de l'eau car la elles sont pour une bonne partie les pattes dans l'eau.!!!


sous la lampe



et sous une temp°de 30° le socle dégagent de la chaleur, la reine est elle dans la chambre à 25°, j'en conclus donc qu'elles ont besoin de forte temp° pour le couvain avec une présence de milieu trés humide (taux d'hygrométrie élevé.)

A suivre

Publié dans Camponotus ligniperdus

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

etii 20/12/2008 11:34

Pour ton histoire de guerre entre ouvrières, peut-être faut-il incriminer une adoption...la tolérance des fourmis aux manipulations humaines a ses limites...ceci dit, oui c'est intéressant et étrange...A SUIVRE donc...
Coeurdi@ - Thierry :-)

olivier 20/12/2008 17:22


j'y crois pas trop à l'adoption je pense à une non reconnaissance des odeurs l'ouvrière était quasiment recouverte de miéla comme tu as peus le voir sur les photos elles se plongent
dedans