LE LIVRE DU MOIS

Publié le par olivier


VOYAGE CHEZ LES FOURMIS

 Une exploration scientifique

 de Bert Hölldobler et Edward 0. Wilson

 Traduit de l'anglais (États-Unis) par David Olivier. Seuil, 247 p., 195 F.

 

      La myrmécologie   est   la science des fourmis. Bert Hölldobler et Edward 0. Wilson éprouvent pour ces insectes une inclination puissante et durable. Mises ensemble, « leurs deux carrières représentent plus de quatre-vingts années consacrées à l'étude des fourmis ». Aussi ont-ils beaucoup à raconter. Les fourmis se sont multipliées en une pléthore d'espèces différentes. Fourmis légionnaires, chasseuses camouflées, fourmis moissonneuses et récolteuses, fourmis défoliatrices et fourmis amazones, la matière est immense et parfaitement dominée. En 1990, les auteurs avaient publié The Ants, monographie exhaustive sur le sujet. Ils condensent aujourd'hui le meilleur de la myrmécologie en un volume moins imposant, mais abondamment illustré de fourmis, en noir ou en couleur, photographiées ou dessinées. Les fourmis, assurent-ils, sont admirables. Elles sont loyales envers la colonie, coopèrent entre elles, défendent leur territoire. En un mot, « les fourmis, comme les êtres humains, réussissent grâce à leurs dons de communication ». La comparaison, sous la plume d'Edward 0. Wilson, ne surprend pas. L'éminent spécialiste des fourmis est en effet le père d'une discipline, la sociobiologie, qui étudie les fondements biologiques de tous les comportements sociaux rencontrés dans les espèces animales et chez l'homme.

 

  

Jean-Paul Thomas

, Le Monde, 14 février 1997

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article