Camponotus ligniperdus

Publié le par olivier

Désiré et son orchestre!!

voila plus de 20 jours que les cocons sont formés, il y en a 2 qui commencent à étre vraiment beaucoup plus foncés que les autres, "c'est t'y pas qui y aurais" un heureuse événement en vue?
Donc situation de la colonie:

les cocons sous 25/26° ils sont maintenant au nombre de 16




les larves sous 23/24°après un comptage sur 5 photos différentes sont environ une 60 ene répartis principalement dans la chambre humide



les oeufs sous 32/34°j'ai définitivement arrêter de les comptes après la centaine, ils sont eux par contre sous le socle de la lampe avec en permanence 3/4 ouvrières qui les papouilles, j'ai assisté à quelques aller/retour de 2 ouvrières qui ramènent ceux pondus par la gyne et qui reste généralement 1 ou 2 jours! ils sont déménagé très rapidement.



Je pense, comme etii, que les media ou majors ont pour rôle de veillez et de transporter les cocons qui ont du mal à étre déplacé par les ouvrières minors. Ces dernières sont très souvent affalées sur les tas de cocons et sont ravitaillées par les ouvrières sans bouger leur gros pétards (bien qu'elles participent de temp à autre au ravitaillement du couvain comme j'ai peu le constater quelques fois)



je pense qu'il y a des cycles de vie temps tôt beaucoup d'agitation pour fourrager et pour déplacer le couvain et temps tôt un calme plat digne de la mer morte!!
Il suffit d'un impondérable et tout le monde est sur le pied de guerre..
je met des fifises (petits vers pour la péche) dans l'ADC et au niveau du tunnel de liaison entre le nid et l'ADC. Ce qui a pour conséquence l'entrée de ceux-ci dans le nid où ils vont aller se coller sur une vitre au chaud sans que ces demoiselles les repères... sauf qu'au bout de quelques jours, chaleur, humidité transforme ces vers en cocon qui après un court développement donne naissance à de belle petites mouches.
Fourmis vs mouche !! oui combat truqué... mais quelle cavalcade pour les attraper, il faut que je filme ça un jour!!
J'ai l'impression de voir des documentaires animalier sur la chasse des félins. Elles arrivent toujours a leur fin (voir même faim) en rabattant la mouche vers une ou deux ouvrières en attentes qui se jettent littéralement dessus. (j'ai d'ailleurs tester ce mode de nourrissage avec mes dives c'est même topo) Un avantage assez intéressant c'est qu'elles ont en moyenne une mouche à manger tous les 2 ou 3 jours sans rien faire (uniquement laisser la nature faire) bon elles mangent aussi les vers, mais c'est très pratique pour avoir du vivant régulièrement..

Toujours est il que ça profite regardé comment elles sont belles!




comptage

œufs + de 120
larves 60
cocons 16/17
imago 0
ouvrières 53 de toutes tailles
media 2
major 0

Publié dans Camponotus ligniperdus

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article