Camponotus ligniperdus sexe and rock and roll!!

Publié le par olivier

Pas de grosses nouvelles si ce n'est qu'elles naissent à un rythme assez important!

Une vue d'ensemble du nid



on distingue bien les 4 zones, en haut à gauche, la gyne et sa cour privé!!



Dessous les larves, oeufs et quelques cocons



Et sur la droite sous la lampe, une autre partie du couvain



Avec souvent les médias vautrée sur les cocons!!



Je maintient la colonie sous son gradient de 18° à 34°, avec un apport conséquent de mouche en ce moment.
De nombreuses larves déposées dans l'ADC ont été rentrées par les chasseuses et ont échappées au mandibules des premières attaques. Une fois dans le nid la chaleur à permis leur développement en mouche. Mais car il y a un mais 4 fourmis sont en permanence dans la zone basse du nid (en faite dans le tube de liaison) et empêchent les mouches de sortir. Quand je dis empêchent, elles font tout comme les lionnes qui chassent en meute, elles rabattent les mouches vers le nid où 3/4 autres ouvrières les mettent en pièces. Ce qui est étrange et troublant, c'est qu'elles rentrent systématiquement toutes les larves dans le nid! je met tous les 2/3 jours environ 5/6 larves, 2/3 sont "consommées" de suite et le reste échappe à leurs surveillance... momentanement 
Le tube avec le coton d'eau sucrée et l'abreuvoir de speudo miellat sont visités à longueur de journée, hier lors de mes travaux pour fabriquer des nids  je faisais quelques pauses  (bin oui on était dimanche quoi!!) il y avais toujours 1 ou 2 ouvrières qui s'abreuvais! J'en conclus que la chaleur excessive du nid est compensé par une désaltérassions fréquente des habitantes

comptage

œufs: + de 100 (je ne compte plus )
larves: + de 60 à tous les stades.
cocons: + de 90
ouvrières: 81 de toutes tailles .
media: 12
major: 0

A suivre....

Publié dans Camponotus ligniperdus

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article